Concours : Les cavaliers se confient !

Cette année, Equifeel-Partage s'est rendu aux Championnats de France d'equifeel. Pour vous, chers lecteurs, nous avons suivi deux cavaliers en club élite et deux cavaliers en club 1.

A travers les interviews, ces cavaliers vous confient leurs conseils pour réussir en concours : reconnaissance, détente, parcours ... suivez-les pendant ces trois jours d'épreuves.


Résumons les conseils :

Pour la reconnaissance :

=> Je pense à mon contrat pour chaque exercice (cela pour varier en fonction de l'attitude du cheval au cours de l'épreuve)

=> Je regarde les distances en fonction des exercices, pour savoir quel matériel je dois emmener sur l'épreuve.

=> J'écoute ce que dit le chef de piste.


Pour la détente :

=> Je demande des exercices simples, dans le calme : reculer, déplacements latéraux, contrôle des hanches, contrôle des épaules.

=> Je fais des détentes courtes, pour garder le cheval "disponible" pour les exercices.

=> Je m'assure que mon poney/cheval reste avec moi, malgré l'environnement extérieur.

=> Je fais marcher mon cheval, pour le détendre du stress.

=> Je mets mon poney/cheval en mouvement pour le connecter à moi.

=> Je travaille des points précis des exercices demandés.


* * * * *


Laura, cavalière engagée en Club 1 Excellence et dont nous avons suivi l'entrainement au cours de cette année 2015/2016, nous livre ses impressions sur les épreuves :


Après une année intense en concours et après beaucoup de travail qui nous a permis d’énormément progresser, nous voilà pour la 2ème année consécutive aux championnats de France. Grâce à ma première expérience, j'appréhendais beaucoup moins les lieux et l'organisation, je me suis beaucoup investie pour le bon déroulement du séjour, je savais que nous passerions de beaux moments et que nous ferions des rencontres exceptionnelles. Et je ne m'étais pas trompé.


Le premier jour d'épreuve s'est déroulé pour moi le samedi. Comme j'étais la seule à passer ce jour-là, j'ai eu le droit à mille mains pour m'aider (MERCIII !). Ce premier jour a été assez positif, si je devais en tirer deux mots, je dirais que tous les basiques se sont déroulés sans souci. J'ai eu quelques problèmes avec le round pen (et le même pour les deux jours) sûrement (si je me base sur l'année dernière et sur son comportement habituel) à cause de sa localisation. En effet cette année, il se situait dans un coin sombre et je pense que cela a beaucoup joué sur l'agitation que mon cheval avait à ce moment précis. Il me sera difficile de travailler dans ces conditions néanmoins j'en tire quelques pistes à étudier. Pour le reste des exercices, même si 2 n'ont pas été validés, je reste positive, car les deux ont été finis proprement. C'est bien sûr toujours décevant de ne pas valider son contrat, mais pour moi la journée a été plutôt positive. On clôt la journée avec un classement provisoire de 17ème/23.

Le dimanche nous nous accordons un jour de repos pour suivre mes amies participant à la club1, mon épreuve ne reprenant pas avant lundi après-midi.


Le dernier jour d'épreuve, nous abordons notre manche le plus zen au monde. Après tout, au vu de notre classement, il est clair que nous n'avions plus rien à perdre. Et cela paye d'être honnête envers soi-même ! La meilleure manche, tous championnats confondus (bon ok ils ne sont pas nombreux ! :p). Malgré tout j'ai eu aussi des soucis de mise en place dans le rond pend, mais rien qui nous pénalise. Et ma seule et unique déconnexion des championnats s'est faite lors des embûches, lors du passage des rubalises. Même si le contrat a été validé de justesse au vu du temps, mon cheval a fait preuve d'un grand sans froid, tout comme moi d’ailleurs (:p), pour réussir ce passage horrible qui mange les chevaux gris ! Très heureuse de cette épreuve, nous repartons tranquillement aux boxes sans nous soucier de ce que les autres ont pu faire. Mais c'était sans compter sur les yeux de ma monitrice qui m'a affirmé que j'avais mes chances pour la carrière ! Et elle a eu raison, nous arrivons au classement final à être 5ème/23, avec une remontée de 12 places. Je n'y croyais pas !


Nous voilà donc dans la carrière d'honneur. Très fière de mon petit cheval qui s'est vraiment donné à fond tout au long de cette année, pour nous permettre de vivre cela ! Alors je dirais MERCI, bien sûr à lui, le merveilleux, mais aussi à ma monitrice qui nous a appris tant de choses, et qui nous a permis de progresser tout au long de ces années. Mais des championnats ne seraient pas parfaits sans une équipe de choc, mon équipe d'equifeeliste du Couzon mais aussi ceux que l'on ne connaît pas avant de faire les championnats et que l'on découvre: Muriel, Marion, Mathilde, Laurence, Marie et puis la reine des abeilles, Natalia !


Alors évidemment, à l'année prochaine !


* * * * *


Ces championnats étaient également l'occasion de promouvoir notre association. Nous avons rencontré d'autres dirigeants de club, échangé sur la discipline et ses évolutions. Des discussions passionnantes autour de la pratique de l'equifeel. Des prochaines rencontres Equifeel-Partage s'organiseront dans d'autres régions à la rencontre de différentes façons de travailler le cheval. Une volonté de partage autour du cheval, qui nous motive à continuer nos actions pour le développement de cette discipline.

Article du mois
Articles récents
Archive
Search By Tags
Follow Us
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square

Email: equifeelpartage@gmail.com              

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now