Ma découverte de l'equifeel

July 1, 2015

 

Claire découvre l'equifeel en 2009, elle nous raconte ce que lui a apporté cette discipline dans sa pratique équestre et dans la relation avec son cheval :

 

Cavalière de club classique, j'ai découvert l'Equifeel par hasard lorsque ma monitrice de l'époque a commencé à passer ses savoirs éthologiques à la Cense.

J'ai très vite été attirée par cette discipline qui se pratiquait à pied et qui ne ressemblait à rien de ce que je connaissais.

 

Ma première expérience m'a fait l'effet d'un cours de yoga, j'étais vidée, zen et je me sentais liée au cheval de club qui m'avait été confié de manière inexplicable.

 

J'ai fait de nouveaux stages, participé aux championnats de France plusieurs fois avec un cheval de club et à chaque fois j'avais le sentiment de faire équipe avec mon cheval, de travailler dans le bon sens, mais il me manquait quelque chose. Les chevaux de club font ce qu'ils peuvent, mais ils doivent s'adapter à différents cavaliers chaque jour ce qui freine la construction lien de confiance nécessaire dans tout travail d'Equifeel.

 

Je suis partie du club et j'ai commencé à travailler avec un cheval en demi-pension, quasi pension complète finalement car sa propriétaire ne le montait plus.

L'Equifeel était au centre de nos apprentissages, et guidés par une coach nous avons avancé ensemble jusqu'à la médaille d'or en épreuve Club au Générali Open de France en 2013.

 

Cette discipline m'a appris beaucoup sur les chevaux et sur moi-même.

Elle m'a d'abord permis une remise en question personnelle sur mes connaissances équestres, et m'a poussée à aller voir ailleurs, à diversifier mes lectures, à m'ouvrir à d'autres fonctionnements.

En club francilien nous apprenons à partir de ce que nous voyons. La normalité est le box, les nombreuses heures quotidiennes en manège, les granulés, les pieds ferrés ou nus parés irrégulièrement...

Quand j'ai démarré l'Equifeel je me suis intéressée à l'éthologie, et j'ai réappris ce qu'est un cheval et quels sont ses besoins !

 

Dans mon positionnement face à l'animal j'ai également dû revoir ma copie et apprendre à réagir autrement. Ne pas m'imposer à tout prix mais apprendre à lire ce que me dit mon cheval. Il refuse de faire un exercice ? Peut-être a-t-il mal quelque part, l'environnement est peut-être trop distrayant, ou mes demandes sont peut-être insuffisamment claires !

C'est surtout ça que je retiens de cette discipline, dans la majorité des cas, l'incompréhension vient de la demande formulée par le cavalier...

C'est une sacré école de vie ! Car finalement dans la vie courante c'est un peu ce qui se passe. La communication inter et intra espèce est loin d'être fluide...Nous pensons, à tort, que nous sommes suffisamment clairs et que ce sont les autres qui ne comprennent rien...

 

Enfin cela m’a également beaucoup appris dans la gestion de mes émotions. L’Equifeel se basant sur la communication et le lien de confiance avec son cheval, il est évident que si je démarre ma séance avec une charge émotionnelle intense celle-ci va s’en trouver imprégnée.

Le cheval est un véritable miroir des émotions, comment lui demander du calme et de la précision si je suis moi-même énervée ou distraite par mes problèmes ?

Cela vaut évidemment pour toutes les disciplines mais lorsqu’on est à pied, on remarque plus facilement les réactions de son cheval.

 

Finalement l’Equifeel a amélioré la relation avec mon cheval parce que je me suis remise et me remets constamment en questions sur un ensemble de domaines. Rien n’est acquis mais rien ne se perd non plus, il faut savoir transformer ses erreurs en tremplin positif pour l’avenir.

Je pourrais dire que mon cheval s’est détendu, qu’il semble être motivé et apprécier ma présence, mais je crois d’abord que c’est moi qui ait changé. Par mon positionnement différent, par mes connaissances plus élargies j’ai permis à mon cheval d’être un cheval.

 

Please reload

Article du mois

L'utilisation du licol

January 22, 2017

1/5
Please reload

Articles récents

January 22, 2017

Please reload

Archive